*bla bla excuses pour la non mise à jour bla*

Après un été rempli de sorties culturelles, de retrouvailles, de fêtes, bref pour résumer d'alcool. Et de chips. Et de tartines de kiri. Et de pâtes bolognaises. Et de bonbons, uniquement ceux qui piquent. (Ca y est, les gens au régime, vous voulez vous pendre? Bien).

Donc après ce splendide été, l'auteur s'exclama un jour : "Mon dieu, mais je suis un gros tas! / God, I am fat goddammit! (ce blog est devenu bilingue aussi).

Donc nous allons pouvoir aborder le sujet du jour:

De le Gras, c'est pas très bien dans le dedans de toi.

Avant toutes choses, s'il reste encore un homme qui se balade par ici, je voudrais lui parler. Oui, toi, homme viril et respectable, je voudrais t'apprendre un secret de la vie. A la question suivante:

"HAAAAAN j'ai trop pris du cuuuul! Non?"


Que répondrais tu?

- A: "Oui c'est bien ce qu'il me semblait, mais juste un petit peu!"

- B:  "Non, pas du tout, tu es merveilleuse!"

- C: "Je ne sais pas!"

Sache que, pauvre de toi, si tu as répondu l'une des trois réponses si dessus, tu as perdu. Franchement perdu. Genre tu vas tellement te faire latter que tu aurais préféré de jamais commencer cette journée. Parce que si la gente féminine se permet cette question, c'est qu'elle connait la réponse. C'est qu'elle sait bien que oui y'a de la cellulite qui fait du smurf sur ses cuisses, que si elle rentre plus dans son jean, c'est pas parce qu'il a rétréci avec les lavages (Meufs, mes amours, pouvons nous arrêter un jour ces vieux mensonges complément pourraves que personne ne croit?)(La réponse est non, bien sur).

Mon doux, mon tendre, mon petit agneau qui ne connait pas encore bien les femmes, sache une chose : Les femmes sont hystériques. Un peu. Des fois, elles peuvent t'égorger avec leurs limes à ongles, et ça fait pas du bien, non non non non.

Donc si tu as répondu la réponse A, la réponse honnête, la réponse franche et pure, tu te recevra très certainement un "tu me trouuuuuuves groo-oo-oo-oo-sse" avec des hoquets dans la voix et les yeux de bambi-le-faon. Suivi d'une auto flagellation "je suis si lai-ai-ai-de" et d'une soirée à déprimer en regardant des clips de Shakira "Elle, elle est bo-oo-oo-nne". Et c'est un peu bien fait pour toi, t'avais qu'a pas être méchant. Est ce tu crois qu'on est honnête quand tu nous demande si t'as pas perdu tes cheveux, ou quand on te réponds la celebre phrase "c'est pas grave!". Hein?

Si tu as répondu la réponse B, la réponse de commercial, la réponse mais non mais pas du tout, un sourire accroché aux lèvres. Et bien dommage. Ce n'est pas la bonne réponse non plus. Parce que peut être que oui, on a grossi, mais on sait toujours quand vous mentez. SI ON LE SAIT C'EST TOUT! Donc à cette magnifique réponse, vous allez avoir droit à l'explication. Et franchement l'explication, vous n'avez pas envie de l'avoir, ni de la voir. Parce que sérieusement, une fille en train de se pincer la peau devant vous en disant "ET CA, C'EST QUOI HEIN? C'EST PAS DU GRAS?", c'est pas trop le truc sexy de la journée. Surtout que vous allez finir par reconnaitre que si, on a grossi. Et la, retour à la case de la réponse A. Et en plus, Ami Homme, tu vas gagner des piques toute la soirée "je peux pas te fai-ai-ai-re confiance!". Et c'est un peu bien fait pour toi, t'avais qu'a pas mentir. Et être méchant.

Si tu as répondu la réponse C, la réponse du lâche qui se défile, ou la réponse de celui qui a flairé le piège (bien) mais qui est pas encore assez expert (pas bien), tu as tord une nouvelle fois. Parce qu'en ne voulant pas te lancer dans le débat, tu as toutes les chances d'en créer un quand même. Et de te prendre un "De toute façon tu t'en fous de moi hein? Je suis juste bonne à coucher avec toi, hein!". Et de partir sur le débat "Mais non, on ne fait pas que coucher ensemble!", qui s'en suivra par un "tu ne me désires plu-uu-uu-uu-s" suivi d'un "je suis gr-oo-oo-oo-sse". Et retour à la case de la réponse A, avec l'option pique passive-aggressive "tu es un pervers" et "je t'interesse pl-uu-uu-uu-s". Bref, dommage pour toi, t'aurais pu avoir une petite guerre régionale, et maintenant t'as droit au conflit Israelo-Palestinien. Bien fait pour toi. Si si, c'est de ta faute.

Alors, quelle est la réponse, hein?
En fait, malheureusement, mon petit chou à la crème, ma petite perdrix, il n'y en a pas vraiment. La question du poids, c'est un peu la question ultime, le conflit sans fin, la question Manque-de-bol-c'est-pour-ta-gueule-ce-soir. La seule solution que je pourrais vous dire, c'est de ne pas la laisser finir la phrase, de la plaquer contre le mur et de l'embrasser sauvagement, et plus si affinités. Parce qu'être plaquée contre des trucs, c'est quand même bien fun (Venez pas vous plaindre d'avoir des sciatiques les poufs hein!). Et que l'option "t'es bonne!" des fois, ça marche. Sisi.

Et si ce n'est pas votre chere et tendre qui vous pose la question ultime hein? Si c'est votre meilleure amie, votre soeur?

Un très bon "oh ta gueule hein!" suffira.

Parce que c'est vrai.

Quand même.

On est chiantes.