De le blabla avant le sujet qui fait "Est ce que tu m'entends hé ho" :

Selon le magasine Fitness 51% des femmes (américaines) préfèrent être minces plutôt que d'avoir des relations sexuelles. "Elles sont prêtes à renoncer au sexe pour une année complète et avoir quelques kilos en moins sur la balance à la place", selon l'article.
Un an?
364, voir 365 jours?
Sans sexe du tout?

My sweets pussy-dols-kittens-cherries, on est bien d'accord que moins de gras = bien = vie = bonheur.
Mais pas de sexe = tristesse = depression = mort par pendaison (et après on est toutes vilaines - vertes)

C'est bien de sentir les os de ses hanches, mais avoir que ça à toucher pendant un an, c'est un peu triste. Surtout que faire un régime, c'est quand même pas uniquement pour gagner des points de beauté intérieure. C'est pour se sentir bien. Donc désirable. Donc séduisante. Donc attirer des gens du sexe de notre choix (c'est bien). Voir les deux (c'est mieux).

ET BAISER DANS TOUTES LES PIECES DE LA MAISON, MEME LA CHAMBRE DU PETIT FRERE!

Garder votre gros cul et continuez à vous faire plaquer contre un mur. Continuez à vous faire tirer les cheveux. Plantez vos ongles pour y faire des traces dans tout le dos. Couchez autant que vous voulez, et avec qui vous voulez. Parce que la cellulite, c'est comme le fait d'arriver à accorder le bas et le haut de votre lingerie, généralement tout le monde s'en fout.

Sujet du jour :

De le juge du Karma, c'est pas ton Poto


Dans la vie de tous les jours, il a des religions. Les trois principales ici ont un très gros point commun, elles adhèrent toutes au principe "Si t'as pas de testicules, t'es ridicule!".

Petit exemple :


7. L'homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu'il est l'image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme. (Les seins de l'auteur sont à son auto-gloire personnellement).

8. En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme ; (De sa côte même, ce qui est beurk sale)(Et qui n'explique pas d'où viennent les magnifiques seins de l'auteur. D'un os, really?)

9. Et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme.(Connasse, va)

10. C'est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l'autorité dont elle dépend. (Est ce qu'un pénis dessiné sur le front serait suffisant? Deux?)

Et c'est tiré de la Bible. Y'a pas à dire à l'époque, on savait se marrer.


Donc voilà, les religions c'est bien, mais c'est pas non plus très kikoo-lol.


Sauf peut-être les prêtres de Cybèle, les Galles qui s'auto-castraient eux-mêmes lors d'une cérémonie qui avait lieu tous les 24 mars. On savait vraiment faire la fête en Grèce antique.

Donc les religions, c'est pas très kikoo-lol et surtout ce n'est pas la vérité.
Parce qu'aucune ne parle du Juge du Karma.

jdk

Non Mademoiselle, ça ne va pas "bien wesh poto bien ou bien?"

Le juge du Karma, ce n’est pas ton ami. On peut pas le soudoyer avec de l'argent ou un décolleté, ce qui est fort triste. Il compte tes actions, les mauvaises d'un côté et les bonnes de l'autre. Et à la fin, il compte. Les mauvaises actions, ça te donne des -1 point, les bonnes des +1 point. Et comme c'est pas trop un chacal, il accepte tout à fait que ton compte a la fin, il soit neutre. Genre zéro point, c'est cool, ma fille, t'as bien bossé.

Le juge du Karma, ou JDK, il est pas trop branché culpabilité genre confesse tes fautes mon enfant car tu es un pêcheur comme nous tous et nous devons nous repentir tous les jours de notre vie. Le JDK, il est un peu plus fun, il n'a qu'une seule loi :

Tout ce que tu fais, si c'est mauvais, ça te reviendra grave dans la gueule tel l'assaut de mille frelons. Ou comme une épilation du maillot mais qui durerait toute la vie. Une épilation du maillot éternelle dans ta gueule.

Ouais, le karma, c'est pas drôle. En même temps, tu l'auras bien cherché si ça t'arrive. Parce qu'on peut très bien vivre en neutre toute sa vie. Exemple :

Tu te retrouves dans les draps le lit mal fait d'un jeune homme certes charmant mais déja en couple. - 1 point. Mais tu nourris les poissons qu'il y a dans l'appart. + 1 point. Youpi, tu es en neutre. Mais comme tu es une vile connasse, tu ne peux t'empêcher de te brosser les cheveux avec une brosse qui ne t'appartiens pas pour laisser des traces de ton passage. Re -1 point.

Après tu peux faire des réserves de bon points avec des combo du genre te brosser les dents matin et soir (Le JDK, il aime pas les attaques acides sur les dents) + descendre la poubelle plutôt que de faire genre de ne pas la voir + Etendre la machine plutôt que de la relancer (ou pas)(Encore un tour!)+ rappeler ta mère qui t'a laissé trois messages (Maman lance attaque « passif agressif ».Wouah !C’est super efficace).

Le problème, c'est que le neutre, on connait pas. Non, on reste des connasses. Y'a pas de modulateurs sur nous, on sait faire que deux choses :

- Tous dans le positif, genre sur-fayote du JDK. Comment ça, vous ne comprenez pas? Mais si.

Exemple dans la vie courante: Le régime de base. Qui consiste à soudain ne plus rien bouffer du tout, pister chaque calories. Dire que "Non mais les feuilles jaunes de la salade, c'est plus calorique que les vertes!" (Sérieux les meufs? SERIEUX?). Perdre du poids. Trop. Devenir chiante. Agressive. Et envoyer balader le régime deux mois après. Manger le monde entier. Et redevenir grosse.

Bien joué Meuf, t'es revenu à la case départ. Ça marche un peu pour tout : Ne plus fumer, ne plus boire, ne plus sortir, mener une vie saine, mourir. Trop de point positif en trop tue le point positif en trop. Et surtout, après, t'es chiante. Bisous

- Tous dans le négatif, genre sur-rebel genre "Ouais moi je m'en fous tu vois, jsuis une folle, je bois du yop"

Donc le négatif, c'est bien aussi, chacun son point de vue. Le problème, c'est que ça nous va non plus. Le négatif, on aime bien, mais on  veut pas les conséquences. On veut manger deux tonnes et ne pas avoir de cellulite (Trop Tard Meuf), on veut passer notre temps entier en mode couple "Mon-amour-mon-chéri-oh-il-me-manque-trop" et pouvoir revoir ses amis quand on veut (Des amis? Où ça?).

Et surtout, on veut pouvoir boire des verres sans gueule de bois le lendemain.

Sauf qu'évidemment, la réalité, c'est pas ça. Si on perd des points, on perd des points. On ne se réveille pas magnifique le matin si on ne s'est pas démaquillé(e) le soir. D'ailleurs, on ne se reveille pas magnifique le matin, point. Si on dénigre ses amis, ils s'en vont, si on boit trop, on meurt. Saloperies de karma hein. On peut pas lui faire la feinte du Pere Lafeinte au Juge Du Karma.

Le seul gros défaut du Juge Du Karma, c'est qu'il ne te prévient pas. Pas un seul mot, pas une seule lettre, pas le moindre petit SMS pour dire "Attention MeUF Lol. Kiss". Il ne dit rien, te regarde faire ton énorme connerie, et se contente de cocher la case "va bientôt perdre 1000 points d'un coup" sur son formulaire.

Par contre, souvent, autour de toi Petite Meuf, il y a des gens. Des gens qui sont souvent assez sympas pour te prévenir que tu es en train de faire des choses peu correctes, que "Sans vouloir te commander", que "Si je peux te donner un conseil", et le très grand "Si j'étais à ta place". Alors je sais, c'est pas drôle, c'est pas Rockwrooooll, et c'est rien que des rabajoies qui savent pas vivre.

En vrai, tu sais, on se soucie pas des masses de tes points de karma. Enfin, si, un peu quand même parce qu'on t'aime d'amour et qu'on donnerait un sein pour toi (Non, en fait)(Mes orteils en mode E-T style si tu veux). Mais surtout, on se soucie du fait qu'après avoir perdu tous tes points ("Boule noire,ohooooooo mo-mo-motus)(Ding), tu vas nous prendre la tête. Beaucoup. Et qu'on pourra même pas dire LA phrase, à savoir "JE TE L'AVAIS BIEN DIT BORDEL!". Il faudra attendre, visage neutre, expression compatissante, que tu nous racontes à quel point c'est pas de ta faute, et c'est trop injuste, et que "oh si j'avais su".

Donc, histoire d'éviter beaucoup de moments pénibles à bons nombres de Morues qui ne peuvent vous le dire :

Les meufs, sérieusement, parfois, qu'est ce que vous pouvez être chiantes!

Bisous.