Le blabla avant le sujet qui fait : "nananahéhé"

Je viens de découvrir avec beaucoup de retard l'acteur britannique Tom Hiddleston, pour qui j'épprouve un fort épenchement hormonal. Et encore plus après avoir lu cet article :

tumblr_m4cc8tZYEK1qdthuuo1_500

 

God save the queen, Dieu bénisse le Royaume Uni.

 

Sujet du jour :

De le Noel Faucher ou l'homophobie ordinaire

 

Allez, une jolie histoire avant d'aller dormir. Il était une fois un pays où les membres de certains partis politique pouvaient se permettre de dénigrer les minorités sans que personne n'y trouve rien à redire.

Aujourd'hui, la preuve avec monsieur Noel Faucher, élu UMP.

homophobie

 

Alors déjà Mister Christmas, je ne suis pas over happy in my heart qui tu choisisses le jour de mon anniversaire pour sortir des conneries plus grosse que toi. Mais ça, c'est mon coté purement égocentrique, et je te pardonne cette faute de goût.

Après, pour le fond. Comment te dire?

Tu me donnes envie de vomir, et tu me rappelles furieusement ton pote Christian (qui essaie de revenir en politique le coquinou : ici)(Non Christian, toi et ton chapeau, vous rentrez à votre maison maintenant). Et moi qui ne suis pas très politique, je me mets à ressentir une forte joie dans ma poitrine à l'idée de la branlée que vous venez de prendre aux présidentielles.

Je me réjouis à l'idée que peut être, dans les cinq ans à venir, on fasse passer le mariage pour tous. Que ça vous fasse les pieds à vous tous, les pseudo bien pensant que choisissaient de l'ouvrir au nom d'une pseudo bonne morale française dont tout le monde se fout et qui n'a plus lieu d'être. Des élus de gros partis qui voudraient nous faire faire, encore et encore, des pas en arrière. Des discours enrobés de bonnes paroles pour dissimuler encore et encore la haine de l'autre.

Mister Christmas, pourquoi avoir si peur de ce qui vous est différent?

Pourquoi fait il toujours taper encore et encore sur ceux qui ne demandent juste qu'on applique un peu mieu la liberté, l'égalité et la fraternité. A 40 ans monsieur, vous avez déjà plus d'un siècle de retard. Et c'est regrettable.

noel-faucher-portrait

Noel in the sky with diamonds

 

Ce qui me fatigue, c'est qu'il n'y aura aucune sanction. Peut être une légère tape sur la main, quelques temps de retrait et on n'en parle plus. Il a fallu que Christian Vanneste dérape ouvertement (encore) sur l'homosexualité en niant les déportés gays lors de la seconde guerre mondiale pour que son parti le réprimande. Comme s'il était juste normal et admis d'être un peu homophobe dans notre pays.

En 2010, en Islande, la premier ministre Johanna Sigurdardottir épousait sa compagne de longue date.

Tu la sens, la différence?

Tu le sens, le retard?

J'ai beau le savoir, j'ai beau essayé de le comprendre, à chaque nouveau dérapage, j'ai à chaque fois un peu plus honte.

Oui en France en 2012, on refuse le mariage homosexuel sous des prétextes de merde et arriérés. Oui en 2012, on refuse l'adoption pour les couples homosexuels et on nie aussi les enfants de ces couples qui sont bel et bien nés. On fait comme s'ils n'existaient pas et on ne donne guère de recours légaux si l'un des conjoints décède.

Et en plus, on se retrouve avec des élus qui n'ont rien de mieux à faire de leur temps que de balancer des conneries comme comme le fait que le mariage gay serait "une aberration anthropologique. Tout simplement parce qu’elle va à l’encontre de la clé même de l’humanité".

A l'heure actuelle, je trouve ça horriblement long d'être française. Et chez moi, on est français depuis des générations (en fait pas tellement mais chut), donc on ne peut pas m'attaquer sur le fait que si je ne suis pas contente, et bien, je n'ai qu'à rentrer chez moi.

Parce que chez moi, c'est ici. Ma maison, c'est ici. Mais je la trouve moche, ma maison. Je la trouve ancienne et mal entretenue. J'aimerais bien lui repeindre ses putains de murs, refaire le toit, et changer l’électricité. Parce que là, elle est devenue lugubre au fil des ans, et elle me fait de la peine. Elle se casse la gueule sur le côté à force de vouloir se tenir droite, bien trop à droite. C'est chez moi ici, et j'ai le droit d'en faire ce que j'en veux.

Et si des vieux messieurs en costume, qui veulent aussi se tenir bien trop droit et finisse branlant, viennent me dire comment je dois vivre dans ma maison, moi je ne suis pas d'accord.

Je leur dirais bien de s'occuper de leur affaires, de leurs petites vies et leurs petites idées bien rangées. Parce que le monde est en train d'avancer sans eux, puisqu'ils sont déjà bien trop loin en arrière. Et s'ils ne veulent pas le voir, libre à eux de rester sur leurs petites îles éloignées de la réalité.

Parce qu'on ne parle pas d’auto détruire une espèce, on parle de la faire évoluer. Et dans le bon sens. Parce qu'on ne retournera plus jamais dans votre bon vieux temps que vous bénissiez tant, où l'on balançait des caillasses sur l'étranger et on refusait d'adresser la parole à celui qui ne nous renvoyait pas assez notre propre image.

Parce que moi, dans ma maison, les choses trop vieilles, trop obsolète, je finis par les jeter.

Poubelle verte recyclable, poubelle noire le reste.

Et le seul problème que j'ai, Monsieur Christmas, c'est que j'ignore encore dans quel bacs j'irai mettre vos idées.