Blabla avant le sujet qui fait "Baby make up your mind 'Cause I can't keep sleeping in your bed if you keep messing with my head":

L'automne 2015 est la période la plus merdique connue depuis un sacré moment. Rien ne va, tout est triste à pleurer.

Personnellement, je pense que je vais passer l'hiver entier dans ma grotte à lire. Et boire.

Livres et tequila.

Et lire des histoires de cul entre Bucky Barnes et Captain America.

Wake me up when march end, a peu près.

tumblr_nycvolKFVY1rklr8go1_540

Hot.

 

Sujet du jour : 

 

"Nos femmes françaises sont belles et libres" : Le féminisme hypocrite et opportun

 

Je ne reviendrais pas sur les évènements tragiques qui se sont déroulés à Paris, il y a deux semaines. Je pense que tout le monde est au courant, tout le monde s'est probablement roulé en boule et a beaucoup pleuré, et je ne saurais dire mieux que mes élèves qui ont dit "Ce sont des monsieur très méchants". Pour la forme, je dirais bien que le terrorisme peut aller se faire cuire le cul. Ça ne mange pas de pain, et ça me fait plaisir.

Par contre, il y a un sujet que je peux un peu plus aborder. Et ça tombe bien, parce que je suis infiniment pleine de colère en ce moment. N'est-ce pas fantastique, que cette fin d'année 2015 soit autant à chier?

Bon alors, je reprends.

Après les évènements de novembre, on a vu apparaître de tout sur les réseaux sociaux. Des beaux gestes, des témoignages, des chaînes de solidarités et surtout beaucoup, beaucoup d'amour. Personnellement, ça m'a fait énormément de bien de pouvoir dire et répéter à quel point j'aimais les gens, proches ou éloignés. On se recentre comme on peut, je pense, après une tragédie comme ça. Ça réunifie, on a même pu parler d'unité.

Et puis bon, après, on a fini par arrêter d'aimer tout le monde. Et on s'est rappelé que les gens étaient toujours un peu cons, en vrai. Ouf.

ohlord

Hakuna matata, brotha.

 

Mais je ne suis pas contre ce grand mouvement de patriotisme sur tous ces éléments de la culture française qu'on a pu a avoir. Se rappeler de ce qu'on a ici, la gastronomie, la fête, la liberté, l'égalité, la fraternité. Très bien. Le saucisson, le vin, le champagne, les pâtisseries, LES CANNELÉS, Carlos et Big Bisous, Sniper et gravé dans la roche, Booba, la vie, l'amour. Le patrimoine français putain. La France, la France, la France. Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé mais Paris libéré, tout ça, tout ça #HistoireEnMajeureAuBac #MissU4EverCharlesDuGaulle.

Franchement, moi tu me proposes de me la péter avec un truc dont je ne suis même pas responsable,  comme ma nationalité par exemple, j'arrive en courant. Pas besoin de faire d'effort, pas besoin de travailler. Même pas besoin de faire un régime, putain. Regarde un peu la gueule de la photo que j'ai envoyé l'autre jour à un ami canadien pour le faire venir en vacances en France :

IMG_8236

JEAN MICHEL CLICHÉ

Par contre, là où ça me pose un peu plus problème, c'est toutes les sorties à la con qu'on a entendu sur les femmes françaises.

A quel point elles faisaient parti du patrimoine français aussi, à être si belles et si libres sexuellement.

Genre.

Sérieusement.

Est ce que vous vous écoutez parler? Est ce que vous ne vous étouffez pas, parfois, dans votre mauvaise foi qui est si grosse qu'elle cacherait la putain de lune? Je prends un exemple :

 

exemple1

Tell me why

Ain't nothin' but a heartache

 

"Nos"

"Nos"

"Nos"

(No no there's no limit!)(#Old)

On utilise carrément le possessif, ça ne dérange personne. On est revenu comme au temps où ces salauds de boches venaient nous voler nos femmes au sein même de notre mère patrie. Les bâtards.

bdic_atrocites_19_002-e1407162809722

Leave Miss France 2012 alone

J'ai vu partout des messages parlant et décrivant la fantastique joie que c'était d'avoir dans notre pays, NOS femmes françaises. A quel point elles étaient bonnes, baisables, et libres sexuellement. Leurs croupes parfaites, leurs tailles de guêpes et leurs joies de vivre.

Cool.

#FrenchForTheWin

Franchement, je suis ravie d'entendre tout ça. D'avoir autant de support de la part de la France entière. Que notre égalité soit enfin établie. Et de ne m'être jamais faite traiter de salope parce que j'avais une vie sexuelle.

Ah non, oups.

Ce n'est pas le cas.

Alors? Vous jouez à quoi? Quand, dans la vie de tous les jours, vous n'êtes pas foutu de déplacer vos privilèges d'un demi millimètre et qu'il faut sans arrêt se manger des armées de troll dès qu'on veut parler d'égalité. Et dès qu'on ose prononcer, du bout des lèvres, le mot "féminisme", c'est toujours comme si on vous arrachez les testicules avec un sécateur. On se mange du sexisme ordinaire toute la journée, sur notre place dans le foyer, nos salaires et même et surtout sur notre vie sexuelle. Vous ne nous aidez jamais à nous libérer de ça, on doit tout prendre par la force.

C'est parce que la communauté internationale nous regardait sécher nos larmes, qu'il faut se mettre à mentir sur la réalité?

Comment ça se passe?

Franchement, comment vous osez?

Quand on voit passer sur les réseaux sociaux ce genre de dessin, franchement, ça file un peu la nausée :

 

CUQuvb7WEAAFrBr

Tell me why
Ain't nothin' but a mistake

 

"Un attentat à la pudeur est sanctionné sur le fondement de l'article 222-27 du Code pénal qui réprime les agressions sexuelles autres que le viol.Le Code pénal qualifie d'agression sexuelle "toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise"."

Mais t'as raison Gaston, c'est vraiment super drôle comme dessin. Surtout quand on aime à ce point, en temps normal, rabaisser la liberté sexuelle des femmes. Non franchement c'est parfait. Changez rien, surtout.

 

Mais là où je me dis qu'on a un sérieux problème avec ce soudain attrait pour le féminisme, c'est quand La Manif Pour Tous Sa Mère s'en mêle. A partir de là, ça pue sacrement la merde.

Pour de vrai.

Sans honte.

Les gens les plus intolérants de 2013. Qui viennent interpeller les féministes sur la vision rétrograde des intégristes.

O ironie, j'écris ton nom.

Cadeau :

MANIFPOURTOUSGENRE

TELL ME WHY

I NEVER WANNA HEAR YOU SAY

I WANT IT THAT WAY

 

Et tu sais ce qu'on dit, à la Manif pour tous, quand on est une feministe bien éduquée?

BOUFFE

MOI

LA

CHATTE

MARIE

CHANTAL.

On vous a vu durant toute une putain d'année sur toutes les chaînes de télévision possibles dire des conneries plus grosses que vous et votre chapelet. On vous a vu cracher votre intolérance pour les homosexuels mais aussi affabuler joyeusement en affirmant qu'on allait apprendre la masturbation à la maternelle (J'ACCUSE). Crier à qui voulait l'entendre que la "Théorie du Genre" allait déconstruire les stéréotypes qui seraient "nécessaires parce qu'ils sont l'expression de la féminité et de la masculinité, des repères qui permettent de s'identifier et d'identifier les autres comme étant homme ou femme" (J'ACCUSE J'ACCUSE) et vous scandaliser qu'on apprenne aux femmes à être autre chose qu'une inférieure à l'homme, "Au fond, pour les auteurs, la femme doit être un homme comme les autres…" (J'ACCUSE J'ACCUSE J'ACCUSE).

Donc sans déconner Marie Chantal, ta gueule.

Le féminisme et les féministes peuvent tout à fait se passer de toi et de tes jugements avariés. Je t'en prie, si tu veux aller expliquer à d'autres intégristes que toi et ton mari, qu'ils se trompent sur la place de la femme dans la société, je t'en prie. Je suis sure que les mouvements terroristes doivent avoir indiqués leurs adresses quelque part, tu peux bien leur envoyer un courrier pour leur dire que tu n'es pas d'accord. Enfin si. Enfin, un peu. Enfin, on est presque sur la même longueur d'onde par rapport à l'inferiorité de la femme mais là, les choux, vous abusez un peu quand même. Amicalement, MC for the Christ, with love.

On n'a déjà pas assez de douleur d'avoir perdu autant de gens qui voulaient vivre et qui auraient apporté à notre société de belles choses, il faut en plus se taper les cons qui tentent de l'ouvrir plus fort que tout le monde. Ce qui montre bien, d'une certaine façon, que la France va se relever de tout ça. Reprendre ses bonnes habitudes de celui qui gueulera le plus fort, moi y compris. Celui qui donnera son avis sans qu'on lui ai demandé, celui qui voudra imposer sa vision face à celle du voisin, celui qui voudra exprimer son opinion en écrasant celle de son concitoyen. Toutes ces gueuleries et cette mauvaise foi, ça pourrait bien faire parti du patrimoine français, comme le saucisson ou le vin.

Je suis donc curieuse et attentive à ce que ce sursaut au niveau du féminisme va bien pouvoir donner.

Va-t-on enfin se bouger sur l'inégalité salariale entre hommes et femmes? La taxe tampon va-t-elle être supprimée (Big kiss le Sénat, TMTC les vieux)?

Va-t-on plus facilement accepter qu'un homme prenne un congé parental, ou le nom de sa femme quand il va se marier? Va-t-on accepter que les hommes puissent exprimer d'avantage leurs sentiments et leurs faiblesses, et qu'on puisse arrêter un jour de leur demander toujours d'être forts et de nous sauver? Va-t-on laisser enfin les hommes pleurer?Est ce qu'on va pouvoir les laisser être faibles un jour, et accepter qu'on puisse prendre soin d'eux?

Est ce qu'on va enfin pouvoir foutre la paix aux petits garçons qui veulent jouer à la poupée? Aux petites filles qui veulent jouer à la guerre? Est ce qu'on va enfin pouvoir les laisser comme ils sont, et arrêter de toujours les limiter?

Est ce qu'on va pouvoir être égaux dans nos lits, dans notre baise, notre stupre et notre affreux péché de luxure? Est ce qu'on va pouvoir faire l'amour, coucher, niquer, baiser, gémir, crier, caresser, griffer, se mordre, se tordre, se faire retourner et recommencer en tout égalité?

Est ce qu'on va pouvoir accéder à des postes plus importants sans s'entailler sur ce plafond de verre qui n'en finit pas de nous étouffer? Est ce qu'on va avoir enfin la parité? La liberté? L'égalité? La fraternité?

Est ce qu'on va s'aimer plus, bordel de merde?

Est ce qu'on va, putain, enfin se l'accorder?